De la souffrance

De la souffrance

Elle a deux circonstances soit elle dépend de vous soit elle ne dépend pas de vous

DÉPEND DE NOUS

S’IMPOSE A NOUS

La logique de ce que nous répétons

Forcément et constamment

Gare à l’incohérence

la logique de la nature

le feu ça brûle

ce que tu exhales est à toi pour toujours

La logique de ces affirmations avec celle de la nature

naissance, maturité, mort

Notre verbe

Les cycles

Ce que nous donnons à voir de nous aux autres

Le corps : 2 pieds 2 mains 1 tête

2 oreilles 2 yeux 1 bouche 1 nez

Ce que vous acceptez d’entendre des autres

Seul votre voisin peut vous décrire votre nez

Merci à lui

Nos qualités

En général une qualité bénéfique demande des efforts au départ et donne de + en + de réconfort

empathie, bienveillance, vigilance clairvoyance, patience, cohérence, observation, lucidité.

Nos déserts

Une occasion manquée d’exhaler une qualité bénéfique finit en difficulté s s s s

Ces manques sont nommés

déni, cupidité, incohérence, colère.

Ni facile, ni difficile, pour tant de réconfort !

Exhaler : > exhaler
(verbe transitif et pronominal)

Ecouter la définition…

Emettre, en parlant d’odeurs.
[sens figuré] Exprimer avec vivacité.
S’exhaler: se répandre.

Homonymes – paronymes :
exalter.
exulter.

Déni (nom masculin)

Ecouter la définition…

Mécanisme de défense qui consiste à nier une perception Refus d’une chose due.
Déni de justice: refus de rendre la justice.

2 réflexions au sujet de « De la souffrance »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *