Une écologie du bien-être

le dernier livre « de » 

Matthieu Ricard

Moine bouddhiste, photographe et auteur

La préservation de notre environnement est l’un des défis majeurs de notre époque. Le sort des générations à venir et entre nos mains. À ce sujet, il faut également souligner que la présence d’un environnement naturel sain contribue remarquablement au bien-être subjectif. Dans son ouvrage intitulé Une écologie du bonheur, Eric Lambin, professeur aux universités de Louvain et de Stanford, présente une synthèse de nombreux travaux qui montrent qu’en dépit des contingences de la vie moderne, nous restons intimement liés à la Nature (1).

Lire la suite

vient de paraitre ….

un collège qui donne

ouah…. je souhaites ça à tous les collèges de France et d’ailleurs Super projet à l’initiative d’un prof de Segpa qui a mobilisé derrière lui et son club vidéo plus de la moitié des élèves avec une bonne partie des collègues. Çà bouge à Aire sur la Lys !!! sur Youtube : sur le site du collége : http://jean-jaures-aire-sur-la-lys.savoirsnumeriques5962.fr quelle équipe à tous on peut tout… yvonne

La Finlande teste le revenu de base

je relaye une info venant de Philippe Derudder
———————-
Bonjour les amiEs
Le gouvernement finlandais va tenter l’expérience d’un revenu de base versé à chaque citoyen et sans conditions. Manifestement l’idée fait son chemin et s’incarne doucement http://www.moustique.be/13085/allocation-universelle-la-finlande-fait-le-test#

Bonne journée Philippe
————————
cela fait 2 ou 3 ans que les Finlandais ont (ré)écrit leur constitution, comme quoi un peuple peut faire sa (r)évolution en douceur…

je demande à l’univers

yvonne

Lettre à

Mr Sarkosy

Bonjour Monsieur « je veux »
Souvenez vous votre bulletin de campagne de 2017, y’en avais plus de 30 des « je veux »….!!!
Puisqu’on est dans la cour de récré, je vais rester dans le thème avec « celui qui le dit, c’est lui qui l’est »
Entre blanc bonnet et bonnet blanc… reste blanc…et tous ceux qui œuvrent vraiment, dans l’ombre, à notre plus grand bien, en intelligence avec une loi fondamentale de notre condition de Terrien : mon plus grand bien dépend de celui de toute vie.
Loi mise en acte par ceux qui ont œuvrer à nous délivrer d’un képi moustachu.
Qui œuvrent aujourd’hui à nous délivrer d’une nouvelle sorte de dictature ? Tout aussi abomifreuse que celle d’Hitler, la finance.
Ce paradigme où l’argent est devenu mauvais maître, au lieu de rester un bon serviteur.
Je suppose qu’il ne sont guère qu’une centaine d’humains à tirer les ficelles de la mondialisation financière et du brevetage du vivant, les plus gros actionnaires, a priori les mêmes dans plusieurs multinationnale-transnationale. Une Hydre à 7 têtes.
Force est de constater que vous êtes parmi les nombreux valets de cette secte qui distille son opium n’ont plus à la messe, mais à la télé : « consommez….. con sommer…..CONsommer… » comme le serpent de Moogly.
Pauvre âme, comme je vous plains, avec mon cœur de mère. qui je vous engage, et votre staff, à éduquer votre EGO. Engagez votre (r)évolution intérieure. Par exemple auprès d’un Mathieu Ricard, cela vous est possible si vous le décidez.
Je suis franchement direct , hein…veuillez entendre aussi la tendresse pour les blocages et la compréhension pour les lenteurs. Il est dit que celui à qui l’on pardonne peu, montre peu d’amour.
Tel est mon chemin depuis près de 30 ans,  du bonheur…
A bon entendeur son salut.

Yvonne Daroussin

Publié ce jour ici, en message privé sur son FB, et en commentaire d’un article FB. et relayé sur mon FB.

ça s’use quand ça sert pas!

il en est ainsi de la liberté, de celle d’expression, de celle de se gouverner.

lorsque j’ai eu connaissance de cette proposition de loi :

http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-32786QE.htm

j’ai eu l’élan d’y répondre, et de vous partager mon courier à Mr Cornut, le député qui présente cette question à l’assemblée (fcornut-gentille@assemblee-nationale.fr).

Monsieur
j’ai eu connaissance de votre  Question N° 32786:
et me permet de vous apporter mon point de vue de citoyenne sur ce sujet :

Fut un temps en Europe les simples gens bénéficiaient de nombreuses gratuités.

Vous vous proposer par cette proposition de loi de nous limiter une « gratuité » . Pour ne citer que la plus flagrante de ses applications: la possibilité de réparer ce que vos industries construisent, « au progrès ! », en vue d’obsolescence…

Cela me paraît d’une absurdité sans nom, excusez  ma franchise je vous prie, je tiens à faire court…

Si ce n’était que pour notre « train de vie » à nous petit peuple, mais bon sang il s’agit aussi du votre….

Il convient de regarder l’ensemble de nos actes incohérents à l’égard de notre  environnement nourricier, dont ce texte ne serait qu’un point de plus sur la partie émergé de l’iceberg du fatras de lois que les états décident en vue de favoriser l’industrie, le « toujours plus » de F. de Closet. Le TAFTA en est un énorme exemple. Le catalogue général des graines un autre….

L’embêtant c’est que les industriels qui tirent aujourd’hui les ficelles de l’organisation de nos sociétés pourraient bien être les derniers à se rendre compte que ce n’est pas l’argent qui se mange… Quand il n’y aurait plus un arbre, que l’air serait irrespirable même pour eux,  et que le petit peuple serait mort…

A moins que…

Chacun, sur son chemin d’apprentis-sage, prenne conscience  de la vue d’ensemble, avec son instinct de conservation ….

Et pour reprendre l’exemple présent, il m’apparaît que le bénéfice d’ensemble (autant Humain que financier) de ces petits outils est bien supérieur aux pertes (QUE financières et supportables) qu’ils pourraient occasionnés aux industries…
    Vous n’y croyez pas?,     Seriez-vous de ceux qui, en d’autres temps, 
condamnèrent Galilée?

A bon entendeur son salut

Yvonne Daroussin

un point de vue plein d’espoir

Voici un témoignage très intéressant d’un ingénieur/chef d’entreprise (pour dire « pas un doux rêveur »), qui résume des choses très bien qui se passent en ce moment : (30min) Cette interview me donne espoir dans notre monde en mutation belle journée yvonne

lettre ouverte aux résignés

Dans ces temps où la puissance de l’argent, de l’Ubris controle ce qu’il reste de nos démocraties, il existe outre atlantique des hommes que dis je des HEROS qui œuvrent pour le monde de demain et la démocratie renouvelée.

L’un est un ancien conseillé d’OBAMA promis à une prestigieuse carrière, il a tout quitté pour prendre humblement son bâton de pèlerin et s’en va gaillardement sur la route prêché pour des élections sans la finance.

En 2016 les prochaines élection des USA couteront plus de 4 milliard de dollars. Et qui dit finance des industriels dit soumission à celui qui te finance.

Alors voilà un reportage diffusé sur Arte sur Larry Lessing un film de Flore Vasseur, durée moins de 30 minute qui mérite le détour, c’est tellement enthousiaste que le temps supposé perdu au visionnage vous sera rendu en joie et espoir

Que dit se film de Flore  Vasseur  : »Qui gouverne ? Comment préserver l’intérêt général quand, partout, l’argent semble remplacer le vote ? Larry Lessig dénonce sans relâche l’emprise des intérêts privés sur la démocratie américaine. Professeur de droit et d’éthique à Harvard, conseiller d’Obama en 2008, il connaît tous les rouages de Washington. Il a décidé de se rebeller pour sauver l’intérêt général. Un film de Flore Vasseur. »

tiré de « La tribune de Nibelle » dans son dernier numéro : Ils ne sont plus résignés ils marchent et plus encore