nucléaire

un témoignage en direct du japon http://www.youtube.com/watch?v=mpHioBFLl34

les pétitions

-pour une transparence des résultats des laboratoires d’observations http://petitions.criirad.org/?Petition-pour-une-transparence

-pour un référendum pour sortir du nucléaire: http://www.referendum-nucleaire.fr/

-avec cyber@cteur : http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/presentation.php?id=271

les associations militantes:

http://groupes.sortirdunucleaire.org/alerte-japon/appel.html

http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/11-03-17-CPtokyo.pdf et l’accueil du site :  http://www.criirad.org/

informations quotidienne:

http://www.cartoradiations.fr/

comme c’est bien dit:

http://assosdecroissanceconviviale.over-blog.com/article-decroissance-et-nucleaire-69940741.html

témoignage : http://naturo-pattes.over-blog.com/article-tres-bonnes-nouvelles-70115470.html

Calcul des déplacements des nuages radioactifs:

Tchernobyl – Paris = 1999 km : les nuages sont arrivé en 3 jours (soit à une vitesse de 666 km par jour) et  pendant 6 jours

Fukushima- Paris = 9543 km : les nuages peuvent arriver en France en plus ou moins 14 jours ou plus rapidement avec des vents violents donc aux alentours du 25 mars ou un peu avant et pendant au moins 10 jours

> Les effets majeurs d’une contamination radioactive

> < 0.5 Sv : inoffencifs
> 0.5 Sv : anomalies minimes sur les prélèvements sanguins
> 1 Sv : fatigue, formule sanguine altérée, troubles digestifs
> 2 Sv : hospitalisation indispensable
> 3 Sv : premiers signes cutanés, destruction des barrières immunologiques
> 5 Sv : DL50 (dose létale), 50% des irradiés meurent s’ils ne sont pas hospitalisés
> 8 Sv : DL90, 90% des irradiés meurent s’ils ne sont pas hospitalisés
> 10 Sv : DL100, 100% des irradiés meurent s’ils ne sont pas hospitalisés

 

soins, précautions….

je collecte ici des info reçu de droite et gauche et qui me paraissent cohérentes

-du Dr B. excellent HOMEOPATHE
 » Si j’avais à établir un protocole de protection , je conseillerais
de prendre deux  granules de  RADIUM BROMATUM  7 ch  une fois par
semaine pendant trois mois
et  une dose de   IODUM 9 ch    48 h apres le passage du nuage . »
Le nuage serait prévu pour le 23 ou le 24 … donc prendre IODUM le 25/26…
même si la radioactivité est minime ce que je souhaite de tout coeur –
et même que je souhaite croire … (hum) … il vaut mieux prévenir
que guérir, et on sait bien que si l’information envoyée par le remède à nos cellules s’avérait inutile, il n’y a aucun effet secondaire, autrement dit si l’organisme n’en a pas besoin, et bien il ne se passe rien… !
enfin, je vous rappelle qu’on dynamise les effets de l’homéopathie en
secouant tranquillement le tube pendant quelques secondes avant la
prise des granules …

 

prendre de l’iode comme mesure préventive : de l’avis d’une infirmiére avec qui j’en parlais    PAS DU TOUT

les effets secondaires (allergies à l’iode) sont pires que le peu de protection

{par contre en homéopathie c’est différent}

 

– un autre homéopathe conseille de prendre : Granules IODUM 7ch, 3 gr pendant 7 jours, arrêt 7 jours puis 3 gr 3 jours,

– Les algues aussi sont riches en ‘iode : dulse , nori et kombu breton (en boutique diététique.
l’ argile, qui est elle-même légèrement radio-active, a la propriété d’absorber la radioactivité : par voie interne, une cuillère à  café d’argile verte dans un verre d’eau, attendre quelques heures, boire l’eau et en remettre.

Le Miso est un condiment japonnais ayant une activité anti-radioactive. On le trouve en boutique diététique.

on raconte que :

Après les deux effroyables bombes atomiques de Hiroshima et de Nagasaki, une expérience intéressante s’est faite dans un hôpital de Nagasaki se trouvant donc dans une zone de haute pollution radioactive, et ceux qui n’avaient pas été brulés étaient voués à  une mort plus ou moins rapide, en fonction de la dose de radioactivité reçue par contact et inhalation.
Le patron de cet hôpital qui était à  la fois un maître Zen et un scientifique, sut faire une synthèse très intelligente entre la tradition et la science. Il se dit que les troubles à  caractère leucémique, observés chez les victimes, prouvaient que ceci était un effet de grand Yin. Aussi, mit-il toute la population de l’hôpital à  un régime hyper-Yang, avec quatre soupes Miso par jour. Alors que la population avoisinante mourait, celle de l’hôpital tenait bon et se rétablissait. Un rapport fut fait de cette expérience, dans un livre intitulé «The bumbed nagasaki », qui fut diffusé aux Etats-Unis quelques années après.» Michel Dogna

>

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.