les relations humaines serait-elles la raison de vivre de tout individu?

j’ai été touchée par cette conférence de Brené Brown sur Le pouvoir de la vulnérabilité

http://www.notre-liberte.org/2011/08/brene-brown-le-pouvoir-de-la-vulnerabilite/ (! : utiliser la pause pour vous donner le temps de lire les sous-titre souvent trop rapide…)

et j’ai trouvé impec le commentaire de présentation sur le site en lien…

elle décrit avec clarté ce phénomène que j’avais observé (que j’appelais bonne foi 😉 à ceux qui me côtoient!!, et dorénavant vulnérabilité) et dont la connaissance  nous aide sur notre chemin d’apprentis-sages…

j’en conclue que
de la manière dont chacun « joue » avec ce phénomène (vulnérabilité) et des autres

s’il veille  – au moins à 50% de son temps –   à respecter  l’adage

tu ne peux recevoir que ce que tu as donné, émis, communiqué, exprimé,

il se fait du bien, car     de notre qualité à donner, dépends notre qualité à recevoir          et donc       la qualité de nos relations humaines

à priori, toute personne souhaite se faire du bien, seulement nous sommes encore trop nombreux à ne pas savoir comment            se faire vraiment du bien

respecter cet adage en est un des leviers, et engage un cercle vertueux.

avez vous déjà goutté ce sentiment bienfaisant : se sentir nourri(e) de vivre         …            même dans la tempête        ….

 

je  peux juste témoigner que ça m’arrive plus souvent aujourd’hui qu’à 20 ans

pour mon plus grand bien, et celui de toute vie

Alors, intelligemment égoïste     😉    voir aussi cette page

1 réflexion sur « les relations humaines serait-elles la raison de vivre de tout individu? »

  1. Niki

    Bonjour,
    Merci pour le lien vers notre blog.
    Félicitations pour votre blog qui est très enrichissant.
    Au plaisir de vous lire.
    L’équipe du site Notre Liberté.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.