Présentation

Bon temps ami lecteur

Ce site existe pour mon plus grand bien : j’y mets en ordre « ce que je comprends du monde » en particulier celui de l’esprit, afin d’aboutir à un « mode d’emploi ». Je révise ma leçon en quelque sorte, je façonne ma bouée de sauvetage! Afin de traverser cette vie en conscience, comme un poisson dans l’eau. Comme un capitaine aguerri, confiant en son navire corporel.

Je me suis fait beaucoup de bien depuis 1987, époque à partir de laquelle je me suis sentie  très motivée pour comprendre pourquoi et comment j’avais persisté pendant 6 ans à me mettre en position de « poisson hors de l’eau »

Si le fruit de mon observation, de mon expérimentation, de mon vécu me rend service, me permet vivre, de me sentir nourrie de vivre;

je me dis que cela peut en aider d’autres, peut-être vous…

aussi je partage …. pour le plus grand bien de toute vie

ce mode d’emploi en 2 temps:

les  pages « vivre un mode d’emploi » et des articles associés dans les catégories « mode d’emploi », « citations »…

et les pages « politique » au sens noble : comment vivre ensemble pour notre plus grand bien ET celui de toute vie . Et des articles dans les catégories « alertes danger », « argent », « Ils agissent », …

Chacune sont susceptibles d’être enrichis au fil du temps.  Je travaille doucement à ce site, à la mesure de mon temps libre… (par ailleurs je fais : lien) à ce jour de mai 2011 il est loin de ce que je pourrai appeler « fini » !!  de vive voix c’est plus simple 

Yvonne

aussi vivi

née Daroussin puis William, et maintenant Saffon

baptisée So Réi (Simplicité spirituelle), dans la tradition Zen Soto (en 2004), je pratique à Orléans

je pratique aussi le yoga Kundalini  (la fédération et à Orléans)

 

19 réflexions au sujet de « Présentation »

  1. Béatrice Couturier

    Bravo Yvonne. Nous faisons chacun notre part. Mais il faut avouer que le pélican est plus efficace que le colibri ! l’idée est qu’on s’y mette tout ensemble !!! t Gandhi a dit: « soyez le changement que vous voulez voir arriver dans le monde » A bientôt. Béatrice

    Répondre
  2. colibri Auteur de l’article

    bienvenue au club des gouttes d’eau, Robert le termite…
    le monde n’est rien d’autres que la somme de chacune d’entre nous… et merci à Guillaume d’Orange…

    Répondre
  3. Termite 34

    Et bien voici un termite qui vient rejoindre le colibri, pourvu que d’autres représentants de la gente animale (ou des insectes), viennent grossir les rangs.
    Et comme disait Guillaume d’Orange : « point n’est besoin d’espérer pour entreprendre ni de réussir pour persévérer »

    Robert

    Répondre
  4. denis bulteau

    Bonjour Yvonne,
    Je découvre ton site et le parcours avec beaucoup de plaisir,surtout pour tous les liens qui basculent vers les autres sites engagés dans le développement durable, l’écologie, la connaissance de soi et les traditions d’orient.
    Ton travail va m’aider à développer également mon site « visionplanetaire.net » qui est en construction.
    A+ Merci de ce partage.
    Denis

    Répondre
  5. yvonne daroussin

    merci « casquette noire », pour sur je me suis souvenue de suite notre brève rencontre…la première personne que je vois s’intéresser à mon affichette sur ma voiture et à qui je donne l’adresse du site, vite fait sur un parking!!! (je suis moins sure de vous reconnaitre par-contre, de ce coté ma mémoire est un peu « poisson rouge »!!)
    hé oui , le carton c’est mon activité nourricière dans tous le sens! Un matériau tellement banal qu’on en oublie sa solidité, sa chaleur, ses qualités isolantes… un des rares matériaux industriels presque écologique… qui sert au + grande détresse (merci de ton témoignage), comme au plus élaborés des constructions à la portée de tout à chacun qui veut bien s’en donner la peine…tout un symbole…

    nous sommes univers-vers … un monde meilleur
    belles journées

    Répondre
  6. Casquette Noire

    Hello Yvonne !

    C’est avec plaisir que je parcours ton Colibri. On se connait ? Oui. Disons qu’on s’est croisé très rapidement sur le parking d’une grande enseigne verte du bricolage. Homme, la quarantaine, casquette noire, barbichette et piercing, ça ne te dit rien ? C’est toi-même qui m’a filé un petit papelard ( en papier réutilisé, je note ! ^^)

    Alors comme ça, tu donnes dans le carton ! Et bien moi aussi. Quel hasard ! Il y a dix ans, dans une très grande précarité, j’ai consolé ma vie brisée en l’abritant temporairement dans du carton. Pas assez riche pour m’acheter des meubles, et bien je me les fabriquais moi-même avec du carton et du bois de récupération pour les mettre ensuite dans ma pauvre maison sans chauffage, sans eau chaude et sans isolation. Depuis, même si mes finances sont nettement meilleures et que je vis avec ma femme dans une belle maison à la campagne, je considère toujours le carton comme un précieux ami. Il est toujours mon premier réflexe lorsqu’il s’agit de construire quelque chose. Jamais je n’oublierais les services rendus et toutes la réflexion humaine qui a accompagné son utilisation, un peu comme un cartoneros de Buenos Aires qui serait tombé sur une miraculeuse source de papier marron. Quelle chance j’ai eu de ne pas descendre plus bas. Car, étrangement, c’est dans le carton que j’ai drapé ma dignité pour m’en sortir.

    Au fait, je note aussi que nous avons une référence commune, Ce cher Pierre Rabhi qui gagnerait largement à être connu du grand public, même des gens qui ne sont pas portés naturellement vers la réflexion citoyenne et écologique.

    A bientôt petit colibri ! 😉

    Casquette Noire

    Répondre
  7. colibri Auteur de l’article

    quand la plus minuscule goutte fait déborder le vase…la lune éclaire la nuit comme la lune émergeant des nuages

    Répondre
  8. Jean-Philippe Ziegler

    je crois que j’aurai beaucoup de plaisir à recevoir régulièrement les nouvelles du Colibri …
    Merci d’exister, les amis :-))

    Répondre
  9. suzanne baert

    Merci au petit colibri.
    Je le trouve très « sage » et je veux bien faire ma part tout minuscule soit-elle*****

    Répondre
  10. Véronique

    On m’avait parlé du Colibri ,et c’est en allant sur le site de mon SEL « Thoré du SEL » que j’ai découvert le lien ,alors que je suis en train de lire « Du Sahara aux Cévennes » de Pierre Rabhi…Ma transformation intérieure a déjà commencé !
    Au plaisir de me retrouver sur ce site.
    Amicalement
    Véronique (maraîchère/cuisinière/boulangère)

    Répondre
  11. Antiochus

    Je vais suivre attentivement les pérégrinations du petit colibri qui fait « sa part » sans se lasser, ni se laisser distraire …
    Un autre colibri (dans son genre)
    Antiochus

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *