Archives de catégorie : ils agissent

si nous croyons que nous sommes prêt

Je transmet ce message porteur d’espoir de Philippe Derudder le 14/12/12,

Son film « la monnaie, du pouvoir d’achat au pouvoir d’être », (liens 20 cm plus bas) me donne envie de chanter « Bénis sois-tu carillonneur, que Dieu créa pour mon bonheur » !! 😉 et plus encore : « bénis soient tous les carillonneurs qui transmettent l’info », à nos « burettes » ( 😉 à la 2ié séquence) compagnons de fortune, « mettons de l’huile »…  , il existe surement prêt de chez vous un JEU (celui d’Orléans) , un SEL, …

_______________________________________________________________

Bonjour toutes et tous

Depuis quelques années, j’ai pris l’habitude de partager avec vous quelque chose pour célébrer la fin de l’année et le commencement de la nouvelle; une réflexion, un texte… Cette année je veux vous offrir un film sur lequel je travaille depuis un an avec l’aide précieux de quelques amis.
Ce film s’intitule : « La monnaie, du pouvoir d’achat au pouvoir d’être« 
Vous savez que depuis 20 ans j’ai consacré une bonne partie de ma vie à tâcher de comprendre pourquoi l’humanité, en dépit des connaissances et technologies phénoménales dont elle dispose aujourd’hui, reste toujours incapable à établir des conditions de vie de suffisance et de dignité pour tous. Pire, que ce XXIéme siècle s’ouvre sur une crise majeure dont on ne peut encore mesurer l’ampleur des souffrances qu’elle engendrera, est une insulte à l’intelligence.

Sans prétendre détenir la vérité, je partage dans mes livres, conférences et ateliers le fruit de mes recherches et celui de mon propre cheminement; mais cela reste limité. L’idée m’est donc venue d’offrir dans un film une synthèse de ce que j’ai identifié comme étant le fond du fond des problèmes actuels débouchant sur le constat enthousiasmant que tout est là pour réaliser ce monde de suffisance et de dignité, si nous le voulons.
Mais une chose me semble certaine: Pour le moment, l’impasse se referme sur nous car la classe dirigeante mondiale fait tout pour maintenir en place ce qui assure son pouvoir et sa fortune tandis que les peuples s’agitent pour dénoncer ce qu’ils ne veulent plus, sans toutefois savoir  vraiment ce qu’ils veulent, tant le conditionnement qu’ils ont subi étouffe l’imaginaire. Ceci me pousse à croire que la solution est entre les mains des citoyens de ce monde, à condition de les aider à se libérer du conditionnement qui les tient prisonniers

C’est pourquoi mon objectif est que ce film soit le plus possible regardé afin d’informer et d’aider à comprendre que nos problèmes, pourtant vitaux, n’ont que l’épaisseur d’une pensée. Ainsi ai-je choisi de le diffuser gratuitement sur youtube et en trois langues : français, anglais et espagnol.

Pour le moment, seule la version française est disponible. Les deux autres ont encore besoin d’un peu de travail. Toutes les personnes qui l’ont déjà vu l’ont hautement apprécié, mais comme il est riche en informations, elles m’ont conseillé de le découper  en séquences d’une dizaine de minutes chacune. Vous le trouverez donc sous forme de 7 séquences sur

1/7http://www.youtube.com/watch?v=XMs0aI4C0Ro

2/7 – http://www.youtube.com/watch?v=7MsQ8kUGDIs

3/7 – http://www.youtube.com/watch?v=ciF3gSM5qzE

4/7 – http://www.youtube.com/watch?v=Wfwkry67icg

5/7 – http://www.youtube.com/watch?v=6nGKYbm7nHk

6/7 – http://www.youtube.com/watch?v=m78ZfKs9jO4

7/7 – http://www.youtube.com/watch?v=-wbujBsvEbw
Il suffit de cliquer sur la séquence qu’on veut regarder.

je vous invite à le regarder, à votre rythme, et si vous estimez que les informations et messages contenus peuvent contribuer utilement à relever le défi qui est le nôtre, alors merci d’en diffuser le lien à tous vos réseaux et connaissances. Dès que les versions espagnoles et anglaises seront prêtes je vous le dirai aussi pour que vous puissiez prévenir les contacts que vous avez dans les pays parlant ces langues. Ce faisant, pensez à demander à vos contacts  d’en diffuser le lien à leur tour afin que l’effet boule de neige puisse agir.

Maintenant si vous avez envie d’acquérir  la vidéo (contenant le film sous deux formes : séquencée et non séquencée), vous pouvez le commander en ligne sur le site aises.
http://aises-fr.org/260b-liv-monnaie-FR%20achat.html
Il est libre de tous droits de sorte que vous avez l’autorisation de le projeter en public si vous le souhaitez.
Comme vous le comprendrez, nous ne  demandons que le paiement des frais de fabrication, d’emballage et de poste.
Nous apprécierons toutefois une adhésion  ou un don à notre association (bien sur facultatifs) pour nous aider à poursuivre notre action.
http://aises-fr.org/104-adhesion.html

J’espère que ce film contribuera à ouvrir vos horizons. 2012 s’achève. On parle bcp de fin du monde, ou de fin d’un monde. Si l’ancien monde se meurt effectivement, un nouveau est en train de naitre, et bcp d’entre nous, souvent sans le savoir, en sont déjà les accoucheurs. J’espère que ce film facilitera cet accouchement.

Bonne fin d’année, joyeuses fêtes et mes meilleurs vœux pour la nouvelle année qu’il nous appartient de rendre belle, chacun à notre niveau.

Philippe

Etienne Chouart

Si j’arrive à comprendre cet économiste, tout à chacun aussi…

En plus je m’y reconnais, y’a beaucoup de chose qu’il dit, que j’ais « deviné ».

Quel visionnaire qui l’explique si clairement.

Je l’écoute en ce moment, clic lien.

 

il y a aussi :

son site http://etienne.chouard.free.fr/Europe/

wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tienne_Chouard

plein de choix sur you tube : http://www.youtube.com/watch?v=oN5tdMSXWV8

 

 

 

Grâce

Je rends grâce à l équipe du Mouvement Clérocratique Français
Ce système permet plus aisément d’être, ici et maintenant, pour notre plus grand bien ET celui de toute vie.

Comment se fait-il que nous, être humain, soyons si rétif au changement? Comment limitons nous notre faculté d’adaptation et notre instinct de survie?

Est-ce  que cette petite histoire vécue par quelqu’un qui m’est très proche peut nous apporter une réponse? Permettez que je vous la conte :Son compagnon de l’époque était très violent (coups, menaces… histoire malheureusement classique de femme battue). Un jour qu’elle était poursuivie dans la rue par cet homme en rage, une voiture s’arrête à sa hauteur. Trois hommes lui proposent de l’emmener. Elle hésite et finalement préfère le danger qu’elle connait à celui-là, inconnu. Danger qui a encore duré 6 ans…Depuis elle choisie la confiance. Elle a choisi de s’aimer elle même. Et vit d’autres aventures, en capitaine et non plus en fétus de paille!!

Voyez citoyens

Cette Organisation sociale, la clérocratie, présente des avantages bien supérieurs à ses faiblesses, son plus important avantage étant une capacité à évoluer à l’écoute du citoyen qui veut son plus grand bien. Surtout quand le sien est aussi celui de tous.C’est possible
et quand bien même il y aurait danger? serez vous de ceux qui choisissent le danger connu, reconnu, dénoncé     ou celui d’un possible meilleur?Bien humainement
Yvonne

la CNV à l’école

Dans le cadre de la concertation du Ministère de l’Éducation Nationale « REFONDONS L’ÉCOLE DE LA RÉPUBLIQUE », l’association ACNV nous propose d’agir : http://www.croissens-team-consulting.com/site_contribution_acnv/index.html

Vous ne connaissez pas encore la Communication NonViolente : voir wikipédia

ou mon article http://www.lecolibrifaitsapart.net/2010/11/12/la-cnv-ou-communication-ecologique/ et suivez les pistes…

le 23/09/12 j’ai signé la lettre au ministre , mon commentaire :

Depuis que je connais et pratique la CNV, il y a tant de bénéfice dans mon quotidien. Oui à cet apprentissage à l’école. oui oui oui et encore oui.

parmis les cyberactions :

celle -ci : cyberaction  N° 484 : Indonésie : Adidas, l’envers de la médaille

 

moi j’ai ainsi personnalisé la lettre proposée:

J’ai été informé-e par la Clean Clothes Campaign, Ethique sur l’Etiquette et Peuples Solidaires de la fermeture de l’usine indonésienne PT Kizone en avril 2011, le propriétaire ayant fui le pays.

adidas a gagner de l’argent grâce aux travailleurs de cette usine. Beaucoup d’argent…à quoi sert de finir le plus riche du cimetière faute de partager ce qui est d’abord un moyen d’entraides par l’échanges?

j’interpelle  ceux qui aiment jouer en bourse comme on joue au casino, si vos amusements pouvaient ne pas avoir en même temps l’effet dévastateur qu’il a sur le monde pour le moment, si vos amusements avaient surtout des effets positifs (et je suis sur qu’il  est possible d’inventer une telle situation), ça changerai quoi pour vous de faire le bonheur de ces gens en même temps que le votre?

vous pourriez découvrir que l’on est bien plus vivant par les sentiments que par l’avoir …. auriez vous peur de vivre?

bien humainement

le Mouvement Clérocratique de France

je viens de découvrir ce mouvement http://www.mouvementclerocrate.fr/

(ancien site) http://www.clerocratie.com/

rien que ce « clé », qui évoque clés et clair me fait plaisir.

La clérocratie c’est un système de gouvernement où les dirigeants, après sélection par le biais du vote populaire, sont désignés par hasard pour remplir une mission définie et contrôlée par le peuple, pour une période donnée et non renouvelable.
Effectivement leur proposition d’organisation de l’institution me parait simple, efficace à capter notre intelligence collective, pour notre plus grand bien à la foi individuel et collectif.
Quand j’y apprends qu’ « il existe actuellement, en France, un organisme (Conseil Supérieur de la Fonction Militaire) qui est responsable de la représentation syndicale de plus d’un million de personnes et dont tous les élus sont désignés par le sort »
je me sens « stockée »!!!

pour eux j’ai l’élan de remettre me présenter à nouveau dans 5 ans et pour de « vrai » cette fois!!! (je veux dire mieux préparée)
enfin bon, faudra voir avec les aléas
mais bon sang, que cette lecture est vivifiante

allez belle journée

l’homme qui plantait des arbres

pour méditer sur l’importance de notre constance et la réelle portée de notre capacité de construction, ré-écoutons « L’homme qui plantait des arbres » de Jean Giono.  » …considérée dans la littérature écologiste comme une parabole de l’action positive de l’homme sur son milieu et de l’harmonie qui peut s’ensuivre. »

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=iwU85WUZPqk

Si cette nouvelle de Giono est une fiction, peut-être a-t-elle eu un « effet papillon », car en Inde, cet homme l’a fait en vrai : http://www.planetpositive.org/isablog/actu/6257-inde–lhomme-qui-a-plante-une-foret-de-ses-mains.

belle journée

 

 

Elections législatives

Madame, Monsieur,

je me présente pour la 1ère fois à une élection (législative, 1er circonscription du Loiret) dans l’objectif de faire connaître le RIC, Référendum d’Initiative Citoyenne,  et avec aucun moyen financier, c’est vous dire que je crois “aux petits ruisseaux qui font les grandes rivières”

Je souhaite participer à donner à nos institutions des outils tels que le R.I.C bien sur, mais aussi la sociocratie, la holacratie, la CNV, qui permettent aux citoyens d’exercer leur souveraineté nationale avec plus d’efficacité que par un bulletin tous les 5 ans, et donc, aussi de donner à l’état le moyen d’entendre notre intelligence collective.

Imaginez qu’il n’y ait plus besoin de “réclamer” comme cela se fait actuellement, avec l’impression de “pisser dans un violon”, parce que l’institution « état » sera à l’écoute de ses citoyens du fait même de son organisation.

“c’est moins les hommes que les institutions qu’il faut gouverner” Etienne Chouard

Si je réussis à donner à certains la curiosité d’explorer les sites que je cite, l’esprit en alerte, de s’ instruire aux sources des liens qui y figurent, et surtout l’envie d’agir à leur tour…. j’aurai donner de l’élan au cercle vertueux de notre apprentis-sage d’humanisme.

merci

Yvonne Daroussin

www.ric-france.fr

www.lecolibrifaitsapart.net

 

affiche de campagne :

Probablement n’avez-vous jamais entendu parler du

REFERUMDUM D’INITIATIVE CITOYENNE (R.I.C.)

Voilà l’objet de ma candidature aux élections législatives 2012, 1ere circonscription du Loiret :

 

faire connaître cet outil institutionnel capable de donner aux citoyens un moyen d’exercer leur souveraineté nationale avec plus d’efficacité que par un bulletin tous les 5 ans, et donc de donner à l’état le moyen d’entendre notre intelligence collective.

Le faire connaître afin que chacun puisse s’informer : l’association  RASSEMBLEMENT POUR L’INITIATIVE CITOYENNE (R.I.C.)  milite depuis des années pour que ce type de référendum soit instauré en France. Voir le site www.ric-france.fr

Et donc que chacun puisse constater qu’il est possible que les citoyens participent aux débats législatifs, s’y impliquent avec toutes leurs compétences, pour leur plus grand bien et celui de la Nation. La Suisse en est un exemple rassurant.

Agissez afin que cette possibilité soit instaurée en France :

En signant la pétition du R.I.C

En devenant membre sympathisant ou + de l’association R.I.C

En mettant la pression sur nos élus.

En en parlant autour de vous

 

« ce sont moins les hommes que les institutions qu’il faut gouverner » Etienne Chouard

 

Yvonne Daroussin

qui philo-écolo-logique ici www.lecolibrifaitsapart.net

 

N’ayant fait aucune dépense de campagne, je n’aurai pas de bulletin aux bureaux de vote, vous pouvez le télécharger sur le site du RIC www.ric-france.fr

———————————————————————–

à savoir que : Les frais de campagne des candidats aux législatives sont  remboursées à 50% aux candidats dès lors qu’ils (i) recueillent 5% des suffrages exprimés, et dans la limite de 1.26 x (38 000 € +0.15 €/électeur au 1er janvier 2012).   Ce plafond est sous réserve d’actualisation annuelle et  d’un éventuel coup de rabot décidé par le 1er ministre. (source)

Donc, dans la 1er circonscription du Loiret où je me suis présentée, c’est 7 candidats sur 11 qui ne seront pas remboursé de leur dépenses de campagne. Les 4 autres, au maximum de la moitié de leur frais.

ce message de Pierre Rabbhi

les paroles de cet homme me ravissent le cœur :

« Il ne faut pas s’accrocher aux alternatives en se disant qu’elles vont changer la société. La société changera quand la morale et l’éthique investiront notre réflexion. Chacun doit travailler en profondeur pour parvenir à un certain niveau de responsabilité et de conscience et surtout à cette dimension sacrée qui nous fait regarder la vie comme un don magnifique à préserver. Il s’agit d’un état d’une nature simple : J’appartiens au mystère de la vie et rien ne me sépare de rien. Je suis relié, conscient et heureux de l’être.
C’est là que se pose la question fondamentale : qu’est-ce que vivre ? Nous avons choisi la frénésie comme mode d’existence et nous inventons des machines pour nous la rendre supportable. Le temps-argent, le temps-production, le temps sportif où l’on est prêt à faire exploser son coeur et ses poumons pour un centième de seconde… tout cela est bien étrange. Tandis que nous nous battons avec le temps qui passe, celui qu’il faut gagner, nos véhicules, nos avions, nos ordinateurs nous font oublier que ce n’est pas le temps qui passe mais nous qui passons. Nos cadences cardiaques et respiratoires devraient nous rappeler à chaque seconde que nous sommes réglés sur le rythme de l’univers.
L’intelligence collective existe-t-elle vraiment ? Je l’ignore mais je tiens pour ma part à me relier sur ce qui me parait moins déterminé par la subjectivité et la peur, à savoir l’intelligence universelle. Cette intelligence qui ne semble pas chargée des tourments de l’humanité, cette intelligence qui régit à la fois le macrocosme et le microcosme et que je pressens dans la moindre petite graine de plante, comme dans les grands processus et manifestations de la vie. Face à l’immensité de ce mystère, j’ai tendance à croire que notre raison d’être est
l’enchantement.
La finalité humaine n’est pas de produire pour consommer, de consommer pour produire ou de tourner comme le rouage d’une machine infernale jusqu’à l’usure totale. C’est pourtant à cela que nous réduit cette stupide civilisation où l’argent prime sur tout mais ne peut offrir que le plaisir. Des milliards d’euros sont impuissants à nous donner la joie, ce bien immatériel que nous recherchons tous, consciemment ou non, car il représente le bien suprême, à savoir la pleine satisfaction d’exister.
Si nous arrivions à cet enchantement, nous créerions une symphonie et une vibration générales. Croyants ou non, bouddhistes, chrétiens, musulmans, juifs et autres, nous y trouverions tous notre compte et nous aurions aboli les clivages pour l’unité suprême à laquelle l’intelligence nous invite. Prétendre que l’on génère l’enchantement serait vaniteux. En revanche, il faut se mettre dans une attitude de réceptivité, recevoir les dons et les beautés de la vie avec humilité, gratitude et jubilation. Ne serait-ce pas là la plénitude de la vie ? »

téléchargement au format PDF de ce texte de Pierre Rabhi

 

Yasuyuki Fujimura

un inventeur au service de la Terre et de notre confort.

que je me sens enthousiaste…

je l’ai découvert à la télé, fait une petite recherche et trouvé surtout des liens anglais

J’ai lu le seul en français qui présente le mouvement slow au Japon : http://www.arte.tv/fr/6391746,CmC=6387424.html, l’auteur présente Mr Fujimura après la 2ié vidéo

et la traduction google  de cet article : http://www.winifredbird.com/journalism/Notebook/Entries/2009/9/7_Yasuyuki_Fujimura.html  que je copie tel que ici :

« J’ai demandé au Dr Fujimura, qui jusqu’en 2000 avait mis au point des appareils électriques, pourquoi il est passé à inventer non-électrique de la technologie.

« Au tournant du millénaire nous avons tous ressenti une sorte de conscience: à partir d’ici, c’est le 21e siècle. Peuple japonais regardé en arrière sur le 20e siècle avec beaucoup de regret. Bien sûr, en termes matériels, nous étions très à l’aise, mais toujours quelque chose n’allait pas. D’une part, par pure mettant l’accent sur le côté matériel des choses que nous avons sacrifié notre bien-être spirituel. En mettant l’accent exclusivement sur le développement du secteur économique et nous avons ignoré les problèmes environnementaux. Nous avons également mis l’accent sur les adultes au détriment des enfants. Nous avons donc regardé en arrière sur tout cela, que le peuple japonais aiment faire, et a regretté beaucoup. Nous voulions faire du 21e siècle de mieux, de mettre plus de poids sur l’environnement et bien-être spirituel, sur les enfants, sur la créativité. Mais en réalité, nous avons lancé une nouvelle ère de développement économique, cette fois à l’échelle mondiale, et le monde entier est pris dans cette course folle. Je ne pouvais pas voir comment cela allait apporter un plus grand bonheur au monde.

« J’ai interviewé beaucoup de gens: les politiciens, universitaires, journalistes, femmes au foyer, agriculteurs, étudiants. Je leur ai demandé si le pourrait imaginer un avenir pacifique dans cette voie de la mondialisation. Chacun d’eux a dit non. La chose étrange est, même si tout le monde a convenu que ce n’était pas une bonne direction pour aller dans, nous avons tous été dans cette direction de toute façon. C’est parce que c’est notre seul choix. Ce que je veux faire est d’offrir une autre option – comme un inventeur, c’est mon travail. Je veux offrir aux gens un moyen d’avoir une vie abondante, sans développement économique excessive ou une dépendance excessive à d’autres personnes.

« En particulier je me suis senti de cette façon dans les pays étrangers. Les soi-disant pays en développement comme la Chine, l’Indonésie et l’Inde sont de plus en plus économiquement et commence à se déplacer dans le sens de la richesse matérielle plus grande. Mais je pense qu’il ya une grande chance pour les pays qui n’ont pas encore industrialisés.

«Par exemple, je suis allé en Chine en 2000. J’ai demandé à beaucoup de gens ce qu’ils voulaient plus, et la réponse écrasante était un réfrigérateur électrique. Mais si les machines à laver ou les réfrigérateurs que le Japon utilise venait à se propager dans le monde entier, nous serions fait pour. Donc, dans les pays où ce type de machine à laver n’a pas encore fait à devenir généralisée, il ya une chance de développer un nouveau type de machine qui ne va pas nous faire si tout le monde l’utilise. Quelque chose qui peut être un peu moins commode, mais qui ne sera pas détruire l’environnement. Pays les moins industrialisés n’ont pas encore de descendre avec notre bouton-poussoir maladie encore, donc il ya encore – à peine – une chance pour ce type de technologie.

« Je ne suis pas le rejet de l’électricité tout à fait. Mais si un pays devient dépendant réfrigérateurs importés, par exemple, ce n’est pas la meilleure situation pour eux. Avec la technologie non-électrique, il est possible pour les pays d’être indépendant. L’industrie locale va se développer. Avec ce type de produit, l’environnement sera protégé. La clé est d’équilibrer l’environnement et de l’industrie au niveau local. Je tiens à offrir cette option. «