Elections législatives

Madame, Monsieur,

je me présente pour la 1ère fois à une élection (législative, 1er circonscription du Loiret) dans l’objectif de faire connaître le RIC, Référendum d’Initiative Citoyenne,  et avec aucun moyen financier, c’est vous dire que je crois “aux petits ruisseaux qui font les grandes rivières”

Je souhaite participer à donner à nos institutions des outils tels que le R.I.C bien sur, mais aussi la sociocratie, la holacratie, la CNV, qui permettent aux citoyens d’exercer leur souveraineté nationale avec plus d’efficacité que par un bulletin tous les 5 ans, et donc, aussi de donner à l’état le moyen d’entendre notre intelligence collective.

Imaginez qu’il n’y ait plus besoin de “réclamer” comme cela se fait actuellement, avec l’impression de “pisser dans un violon”, parce que l’institution « état » sera à l’écoute de ses citoyens du fait même de son organisation.

“c’est moins les hommes que les institutions qu’il faut gouverner” Etienne Chouard

Si je réussis à donner à certains la curiosité d’explorer les sites que je cite, l’esprit en alerte, de s’ instruire aux sources des liens qui y figurent, et surtout l’envie d’agir à leur tour…. j’aurai donner de l’élan au cercle vertueux de notre apprentis-sage d’humanisme.

merci

Yvonne Daroussin

www.ric-france.fr

www.lecolibrifaitsapart.net

 

affiche de campagne :

Probablement n’avez-vous jamais entendu parler du

REFERUMDUM D’INITIATIVE CITOYENNE (R.I.C.)

Voilà l’objet de ma candidature aux élections législatives 2012, 1ere circonscription du Loiret :

 

faire connaître cet outil institutionnel capable de donner aux citoyens un moyen d’exercer leur souveraineté nationale avec plus d’efficacité que par un bulletin tous les 5 ans, et donc de donner à l’état le moyen d’entendre notre intelligence collective.

Le faire connaître afin que chacun puisse s’informer : l’association  RASSEMBLEMENT POUR L’INITIATIVE CITOYENNE (R.I.C.)  milite depuis des années pour que ce type de référendum soit instauré en France. Voir le site www.ric-france.fr

Et donc que chacun puisse constater qu’il est possible que les citoyens participent aux débats législatifs, s’y impliquent avec toutes leurs compétences, pour leur plus grand bien et celui de la Nation. La Suisse en est un exemple rassurant.

Agissez afin que cette possibilité soit instaurée en France :

En signant la pétition du R.I.C

En devenant membre sympathisant ou + de l’association R.I.C

En mettant la pression sur nos élus.

En en parlant autour de vous

 

« ce sont moins les hommes que les institutions qu’il faut gouverner » Etienne Chouard

 

Yvonne Daroussin

qui philo-écolo-logique ici www.lecolibrifaitsapart.net

 

N’ayant fait aucune dépense de campagne, je n’aurai pas de bulletin aux bureaux de vote, vous pouvez le télécharger sur le site du RIC www.ric-france.fr

———————————————————————–

à savoir que : Les frais de campagne des candidats aux législatives sont  remboursées à 50% aux candidats dès lors qu’ils (i) recueillent 5% des suffrages exprimés, et dans la limite de 1.26 x (38 000 € +0.15 €/électeur au 1er janvier 2012).   Ce plafond est sous réserve d’actualisation annuelle et  d’un éventuel coup de rabot décidé par le 1er ministre. (source)

Donc, dans la 1er circonscription du Loiret où je me suis présentée, c’est 7 candidats sur 11 qui ne seront pas remboursé de leur dépenses de campagne. Les 4 autres, au maximum de la moitié de leur frais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.